SACRE CONTINENTAL DES ELEPHANTS : GENERATION DOREE, ENFIN GENERATION VICTORIEUSE !

sacre_des_elephantsOn ne donnait pas chère leur peau avant l’entame de cette 30ième édition de la coupe d’Afrique des Nations 2015 tant les déceptions étaient vivaces (deux finales perdues en 2006 et 2012) et les défis énormes à relever : une équipe en pleine reconstruction, le départ de certains cadors dont l’emblématique Didier Drogba et le manque d’homogéneité de la sélection qui tournait plus à une constellation de stars qu’à un bloc équipe.

Et pourtant en dépit des récriminations incessantes, la Cote d’ivoire à réussi le tour de force de se sublimer au fil de la compétition pour se hisser sur le toit du football africain. Enfin une 2ième étoile accrochée au maillot des éléphants qui 23 ans après renoue avec le titre continental certes dans la douleur mais dans la combativité retrouvée. Le mérite de ce triomphe inattendu revient en partie à l’entraineur français Hervé Renard qui en l’espace de six mois à su imprimer sa patte, son mental de gagneur aux pachydermes ivoiriens pour les transformer selon le mot de l’entraineur congolais Florent Ibenge du stade «d’équipe glamour en une équipe terriblement efficace ». Pour sûr, cette victoire obtenue de haute lutte à reconcilié le public ivoirien avec sa sélection enterrant définitivement le signe indien et le qualificatif péjoratif de génération maudite. Vivement que cette consécration africaine soit le premier acte de l’émergence ivoirienne promise par les pouvoirs publics à l’horizon 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *